top of page

1.

La Reconstruction Posturale

- Françoise Mézières (1909-1991) - 

Issue des travaux de Françoise MÉZIÈRES, la Reconstruction Posturale se démarque de la kinésithérapie classique de part le contenu des séances et son explication des déformations corporelles. Les concepts de la Reconstruction Posturale ont aussi beaucoup évolué depuis la découverte de Françoise Mézières.

 

Dans nos muscles, il existe une force nommée le Tonus Postural. Contrairement à la force que nous utilisons lors d’un mouvement ou d’un effort volontaire, le tonus postural est complètement indépendant de notre volonté. Il est contrôlé par notre système nerveux réflexe, tout comme les battements du coeur ou la respiration naturelle.

 

Le Tonus Postural s’exprime sous forme de tensions (raccourcissements musculaires). Il nous permet notamment la position naturelle debout sans avoir d’effort conscient à faire, et joue ainsi un rôle prépondérant dans notre posture. Lorsque le tonus est bien réparti dans nos muscles, de façon harmonieuse et équilibrée, il en résulte une posture correcte. Nous nous tenons alors plutôt bien. Comme les haubans (cordages et câbles) bien tendus d’un voilier qui permettent au mât d’être droit et solide.

 

Cependant, le tonus postural est sensible à beaucoup de facteurs  : 

  • Des facteurs physiques : efforts et fatigue, travail, sports, traumatismes physiques, maladies, sédentarité de la vie actuelle, dormir sur le ventre … .

  • Des facteurs psychiques : émotion, stress, dépression … .

  • Des facteurs hormonaux : la libération d’hormones dans le sang. Chez les enfants, lors des des périodes de croissance. Et dans la vie des femmes, les périodes de menstruations, de grossesses et de la ménopause.

  • Des facteurs viraux : les premiers signes d’une infection virale sont souvent des douleurs musculaires ( grippe, gastro-entérite, covid …).

 

Sous l’influence de tous ces facteurs, le tonus postural augmente tout au long de la vie. Les muscles se raccourcissent progressivement. Cela aboutit à un excès de tension et à un déséquilibre entre les différents groupes musculaires. On parle d’Hypertonie Musculaire. «Les haubans du voilier ne sont plus tendus comme il faut».

 

«Notre habit musculaire» devient en quelque sorte trop court, trop étriqué, et nous déforme. Nous n’avons plus suffisamment de place pour nous tenir «droit». Dès lors, nous aurions  besoin d’une «taille au dessus ».

 

Ce processus de déformation corporelle n’a donc rien à voir avec un manque de force et de volonté, comme sous-entend le «Tiens toi droit, redresse toi !» que disent tous les Parents du monde à leurs enfants. Ou comme la musculation du dos préconisée dans les douleurs du rachis.

Ce processus d’hypertonie favorise à plus ou moins long terme l’apparition de douleurs, puis de lésions ostéo-articulaires et de bons nombres de pathologies de l’appareil locomoteur (arthrose, hernies discales, tendinites, inflammations articulaires …).

 

Le but de la Reconstruction Posturale est de lutter contre les douleurs et les déformations corporelles en diminuant l’Hypertonie dans les muscles, afin de rendre plus de liberté au corps, de restaurer de la mobilité et du confort.

image d'un dos cambré avant la séance
Dos voûté avant la séance
scoliose en début de traitement
Dos moins cambré après la séance
dos moins voûté après la séance
Scoliose  après six mois de traitement
bottom of page